Forum des ESCAMBARLOU

Le forum officiel de la troupe de théâtre d'improvisation de l'équipe de Bouillargues (prés de Nîmes): les ESCAMBARLOU!!!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 hommages...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: hommages...   Jeu 27 Nov - 13:10

http://ie.youtube.com/watch?v=5JvVf1piHXg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: hommages...   Jeu 23 Avr - 5:44

> Cette scène a réellement eu lieu dans un vol de la compagnie British Airways
> entre Johannesburg et Londres.
> Une femme blanche,d'environ cinquante ans, s'assied à côté d'un noir.
> Visiblement perturbée, elle appelle l'hôtesse de l'air.
>
> L'hôtesse : "Quel est votreproblème,Madame ?"
>
> La femme blanche : "Mais vous ne le voyez donc pas ?Vous m'avez placé à côté d'un noir. Je ne supporte pas de rester à côté
> d'un de ces êtres dégoûtants. Donnez-moi un autre siège, s'il vous plait!!'.
>
> L'hôtesse : 'Calmez-vous, presque toutes les places de ce vol sont prises. Je vais voir s'il y a une place disponible'.
L'hôtesse s'éloigne et revient quelques minutes plus tard.......

>
> L'hôtesse 'Madame, comme je le pensais, il n'y a plus aucune place libre dans laclasse économique. J'aiparlé au commandant et il m'a confirmé qu'il n'y a plus de place dans la classeexécutive. Toutefois, nous avons encore une place en première classe'.
>
>
Avant que la dame puisse faire le moindre commentaire,
l'hôtesse de l'air continue :

> L'hôtesse 'Il est tout à fait inhabitueldans notre compagnie de permettre à une personne de classe économique de s'asseoir en première classe.
> Mais, vu les circonstances, le commandant trouve qu'il seraitscandaleux d'obliger quelqu'un à s'asseoir à côté d'une personne aussi répugnante'.
L'hôtesse se tourne vers le noir et lui dit :
L'hôtesse 'Donc, Monsieur, si vous lesouhaitez,prenez votre bagage à main car un siège vous attend en première classe'.
>
Et tous les passagers autour, qui, choqués, assistaient à la scène, se levèrent et applaudirent...

>
>
>
>
Cher frère blanc,
Quand je suis né, j'étaisnoir,
Quand j'ai grandi, j'étaisnoir,
Quand je vais au soleil, je suis noir,
Quand j'ai peur, je suis noir,
Quand je suismalade, je suisnoir...
Quand je mourrai, je serainoir....

> Tandis que toi,hommeblanc....


>
>
Quand tu es nétu étaisrose,
Quand tu as grandi, tu étais blanc,
Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
Quand tu as froid, tu es bleu,
Quand tu as peur, tu esvert,
Quand tu es malade, tu esjaune,
Quand tu mourras, tu serasgris...

Et après cela,tu as le toupet dem'appeler
"Homme de COULEUR" !

>
Si tu te bats contre le racisme renvoie ce message à tous tes amis, Mais n'efface pas ce message sans l'envoyer à au moins une personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: hommages...   Lun 24 Aoû - 15:01

Petite pensée pour Patrick...

http://www.terrestaurines.com/forum/actus/edit.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hommages...   

Revenir en haut Aller en bas
 
hommages...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mes hommages Messieurs Dames
» Hommages à 2 soeurs d'arme
» Hommages aux cat-cat-baché
» 4 déc - En hommage à mon grand-père (DT MonScrapbook)
» Vent de novembre (hommage à Guillaume Apollinaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ESCAMBARLOU :: Détente :: Blablabla-
Sauter vers: