Forum des ESCAMBARLOU

Le forum officiel de la troupe de théâtre d'improvisation de l'équipe de Bouillargues (prés de Nîmes): les ESCAMBARLOU!!!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Actualités

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 25 Avr - 4:15



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 14 Mai - 8:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mar 15 Mai - 14:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Jeu 17 Mai - 13:06

François Fillon, le "plus que parfait"
Le 17/05/2007 à 10h00 | retour
Le Premier ministre François Fillon (AP)

C'est fait. François Fillon est officiellement le Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Gaulliste social, fin négociateur, il est très proche du nouveau président depuis 2 ans.

"Il est plus que parfait", dit de lui Nicolas Sarkozy. A 53 ans, François Fillon voit se concrétiser 2 ans de dévouement total au candidat UMP. Tout commence en juin 2005. Ecarté du gouvernement lors du remaniement qui suit l'échec du référendum européen, l'ex-ministre de l'Education fulmine: "En me virant, ils ont fait de moi le futur directeur de campagne de Nicolas Sarkozy". Et il enfonce le clou avec ce jugement lapidaire: "Quand on fera le bilan de Jacques Chirac, on ne se souviendra de rien, sauf de mes réformes". Ministre des Affaires sociales dans le 1er gouvernement Raffarin, il peut s'enorgueillir de la réforme des retraites, un des textes phares du quinquennat. Et il compte bien poursuivre dans cette voie en réformant les fameux "régimes spéciaux". S'il a rarement été au premier plan, François Fillon a derrière lui une longue carrière politique. Elu dans sa Sarthe natale en pleine vague rose de 1981, il devient à 27 ans le benjamin de l'Assemblée. Président du conseil général puis de la région Pays-de-Loire, il a été 4 fois ministre. Ce fils de notables provinciaux, discret et sportif, a un temps été tenté par le journalisme. Son crédo: "La France peut supporter la vérité". Même si l'échec de sa réforme de l'Ecole a terni son image, des syndicalistes comme Nicole Notat (CFDT) ont apprécié son sens du dialogue. Sa ligne politique, elle, est plus floue. Séguiniste à l'origine, il a été balladurien et chiraquien avant de soutenir le nouveau président. (Dioranews)

Par : S.Renotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 21 Mai - 7:51







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mar 29 Mai - 9:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Sam 2 Juin - 8:48



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 4 Juin - 7:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Dim 10 Juin - 18:09





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 11 Juin - 3:29

http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?url=http%3A//presidentielle.actu.orange.fr/



France
Législatives 2007 France: abstention record
La majorité présidentielle recueillerait entre 43% et 46 % des voix selon les instituts de sondage, l'ex-gauche plurielle entre 35% et 37%. L'UMP aurait entre 383 et 501 sièges, le PS et ses alliés entre 60 et 185. Le taux d'abstention est très élevé: entre 37% et 40%.
Le taux d'abstention pour le premier tour de ces élections législatives 2007 a battu un record au regard des élections qui se sont déroulées ces trente dernières années. Faut-il vraiment s'en étonner? A peine sortis de la campagne présidentielle, les électeurs ont été plongés de nouveau dans les discours, les promesses et les projets de société.

La campagne électorale, mal suivie par les Français, a été indéniablement mal conduite par les candidats. Elle aura été molle, sans entrain, sans idéal. Comme si tout était joué d'avance. De fait, la vague bleue, tant promise par les medias, s'est confirmée.
On parle de lassitude. Pas seulement. Il s'agit plutôt d'un renoncement. Une partie abandonnée parce que perdue d'avance.

D'ailleurs, pourquoi jouer? Le mode de scrutin de l'élection législative reflète mal la volonté des Français. Le découpage des circonscriptions distorsionne les résultats: plus pour beaucoup et moins pour un peu. Merci Monsieur Pasqua. Avant lui : merci Monsieur Mitterand. Alors, on parle d'incorporer une dose de proportionnelle. Une dose, une lichette ou une franche portion…

420/140/et les autres

La future assemblée nationale se composera d'environ 420 sièges pour l'UMP et 140 pour le PS. L'UMP est-elle donc vraiment 3 fois meilleure que le PS? «Ca n'a rien à voir, on ne compte pas comme ça! Législatif, c'est local. Présidentiel, c'est national. » Alors, dans ce cas, pourquoi l'UMP sera-t-elle 3 fois plus forte à l'Assemblée nationale?

Ce n'est plus une vague bleue, c'est une chape bleue; l'illustration de la démocratie dans ce qu'elle a de plus absurde: conduire au pouvoir ceux qui le confisqueront et ne le rendront pas.
La victoire de la droite s'est bâtie sur le champ de ruine de la gauche. Les éléphants discordants portent une responsabilité historique.

Et le 17 juin? Il est à craindre que les électeurs désertent de nouveau les urnes. A quoi bon, les sondeurs, comme toujours ont déjà tout prévu.

Dimanche 10 Juin 2007 - 23:06

"En une semaine, tout bascule. La présidentielle a tout accéléré. Sarkozy est élu président. Paris s’est transformé en circuit de courses automobiles et de motos. L’UDF se meurt. La politique locale sur Nîmes se mute en une guerre civile ridicule FOURNIER - LACHAUD. Les appétits de carrière ressurgissent, étonnent et déçoivent. Triste de voir tous ces députés UDF courir vers Sarkozy, comme si la politique n’était qu’une affaire de destin personnel. Non, il y a le courage , la fidélité, la bravoure qui restent des valeurs vaines." Ce sera votre député... Elle est belle la France... Le vent tourne...

La droite en passe de réaliser le grand chelem dans le Gard
11.06.07 | 00h30

La droite est en passe de réaliser le grand chelem dans le Gard où le seul député PS sur cinq élus, William Dumas, se retrouve dimanche en ballottage très défavorable dans la 5e circonscription.

Le Front national voit par ailleurs son score dans le département s'effondrer de façon spectaculaire par rapport à 2002.

M. Dumas a obtenu 26,03% contre 38,50% à l'UMP Christophe Ruas dans la 5e (Le Vigan-Alès). Lors d'une législative partielle en 2004, M. Dumas avait pourtant remporté plus de 34% des voix au premier tour contre à peine 19% pour M. Ruas, et il avait été élu avec plus de 62% des suffrages au second tour.

Dans les quatre autres circonscriptions du département, les députés de l'UMP et leur allié UDF, qui ont manifestement su drainer une grande partie de l'électorat d'extrême droite, sont tous quasiment assurés d'être reconduits au second tour.

A Nîmes, dans la 1ère circonscription, le député sortant Yvan Lachaud, élu en 2002 sous l'étiquette UMP mais qui se présentait cette fois-ci sous les couleurs de l'UDF après son ralliement in extremis à Nicolas Sarkozy, recueille 44,79% des voix. Il affrontera au second tour la socialiste Françoise Dumas (17,85%, soit moins de 10% des inscrits). La candidate du FN Evelyne Ruti, qui avait attiré plus de 19% des voix en 2002, n'en obtient cette fois-ci que 6,56%.

Même effondrement de l'extrême droite dans la 2e, où le Front national avait devancé l'UMP Etienne Mourrut en 2002. Député-maire sortant du Grau-du-Roi, M. Mourrut dépasse cette fois 48% tandis que le FN doit se contenter de 8,28%.

Le candidat de l'UMP affrontera au second tour le conseiller régional socialiste Robert Crauste (22,06%) dans cette circonscription qui avait donné plus de 60% des voix à Nicolas Sarkozy à la présidentielle.

Dans la circonscription de Bagnols-sur-Cèze (3e), l'UMP Jean-Marc Roubaud a frisé l'élection dès le premier tour (près de 49%) et affrontera le socialiste Alexandre Pissas (23,77%).

Dans la 4e circonscription (Alès-Le Grand Combe), le député-maire UMP d'Alès, Max Roustan, obtient 44,62% des voix contre 21,66% à son adversaire communiste Patrick Malavieille, qui ne semble pas en mesure d'inverser la tendance même avec le report des suffrages socialistes (13,21%).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mar 12 Juin - 15:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Dim 17 Juin - 9:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Ven 29 Juin - 15:59

Les suppressions de postes s'annoncent dans l'éducation nationale :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Jeu 5 Juil - 4:57

Revalorisation du SMIC de 2% à compter du 1er juillet 2007
(22-06-2007) Fidèle à ses engagements de campagne, Nicolas Sarkozy n’accordera pas de coup de pouce à l’augmentation du SMIC. Si les syndicats sont déçus, ils redoutent davantage la suppression des critères de valorisation automatique prévus par la loi du 2 janvier 1970 avec la nomination d’un comité des sages.

Le SMIC (Salaire minimum interprofessionnel de croissance) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié. Il est revalorisé chaque année par décret, à date d’effet du 1er juillet.

Le salaire minimum légal serait revalorisé de 2% au 1er juillet 2007 contre 3,05% en 2006 et atteindrait ainsi 8,44 euros brut de l’heure et 1.279 euros brut par mois. Cette revalorisation annuelle concerne plus de 2,5 millions de salariés, dont 17% appartiennent au secteur privé.

Cette revalorisation du SMIC doit être rendue publique officiellement par le gouvernement devant la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) le 25 juin prochain.

Lors de la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy avait déclaré qu’il ne donnerait pas de « coup de pouce » au SMIC au-delà de l’augmentation légale prévue, de l’ordre de 2%, compte tenu de la faiblesse de l’inflation.

« Parce qu’il aurait un effet négatif sur l’emploi des moins qualifiés et parce qu’à force d’augmenter le SMIC plus rapidement que les autres salaires, on a provoqué la smicardisation de la société française », s’est empressé d’ajouter le président de la République. Pour lui, « ce coup de pouce doit être donné à l’ensemble des salariés, pas seulement à ceux qui sont au SMIC ».

La valorisation prévue au 1er juillet a déçu les syndicats, qui attendaient des gestes forts en faveur du pouvoir d’achat. Cette faible augmentation leur paraît d’autant plus injuste que le gouvernement va supprimer à cette même date les 2,1 points de charges patronales restant au niveau du SMIC pour les PME de moins de 20 salariés.

Le chef de l’Etat a par ailleurs décidé la mise en place d’un « comité des sages » chargé de donner un avis public, chaque année, sur le niveau de revalorisation du SMIC. Pour Nicolas Sarkozy, cette commission « permettra un peu de rationalité économique dans la décision, un peu moins de démagogie, un peu plus d’efficacité ».

La plupart des syndicats redoutent que la nomination d’experts indépendants entraîne une réforme de la loi du 2 janvier 1970 qui impose un plancher d’augmentation égal à l’évolution annuelle des prix, augmenté de la moitié du pouvoir d’achat du salaire ouvrier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 18 Juil - 8:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Ven 20 Juil - 10:04

Eric Besson, secrétaire d'Etat à la prospective
"Je ne sais plus si le clivage droite-gauche est vraiment opérant"
LE MONDE | 20.07.07 | 13h55 • Mis à jour le 20.07.07 | 13h55


Ayant rallié Nicolas Sarkozy dès la campagne présidentielle, vous avez été parmi les premières personnalités de gauche nommées au gouvernement (secrétaire d'Etat chargé de la prospective et de l'évaluation des politiques publiques) au titre de l'ouverture. Quelle initiative entendez-vous prendre désormais ?

Nous lançons aujourd'hui un groupe de réflexion, intitulé les Progressistes. Clairement engagé dans l'action politique, en soutien à l'action du président de la République et du premier ministre, ce cercle a vocation à rassembler des femmes et des hommes qui ont eu jusque-là un engagement à gauche, et qui ont envie de participer au mouvement de réforme qui s'est créé dans la foulée de l'élection présidentielle.

J'avais reproché au Parti socialiste d'être devenu un parti du statu quo, qui refuse d'assumer son réformisme car le réel trouble sa grille de lecture. Nous nous adressons désormais à ceux qui se disent que Nicolas Sarkozy incarne aujourd'hui des valeurs, une ambition et une soif d'action que nous étions allés chercher à gauche.

Quelles seront les marges de manoeuvre politiques de ce cercle de réflexion ?

En entrant au gouvernement, j'ai dit que je connaissais les règles de la solidarité gouvernementale. Les Progressistes n'auront pas vocation à commenter l'actualité politique la plus brûlante, ni les projets de loi en cours de discussion. L'idée est de disposer d'un lieu de débat pour parler de la situation du pays et des réformes nécessaires, sur des sujets qui viendront en discussion dans les mois ou les années qui viennent.

Par exemple ?

Il nous faut retravailler le lien entre progrès technique et progrès social. C'est pourquoi j'ai demandé à Claude Allègre d'intervenir lors de notre premier débat, qui aura lieu en septembre.

De façon plus générale, je souhaite que nous nous penchions sur plusieurs sujets sur lesquels la gauche est enfermée dans une impasse, comme la mondialisation ou la responsabilité des individus. Nos travaux permettront d'expliquer pourquoi des personnes historiquement engagées à gauche se retrouvent dans l'ouverture de ce quinquennat.

Quel bilan faites-vous de cette ouverture ?

Nicolas Sarkozy m'avait décrit sa conception de l'ouverture la veille du premier tour de l'élection présidentielle. Je note déjà qu'il a fait ce qu'il m'avait dit. L'ouverture s'est faite non seulement à des personnes mais aussi à des idées : ainsi Nicolas Sarkozy a-t-il déjà eu l'occasion d'affirmer, lors de rencontres avec ses homologues européens, que la concurrence est un outil et non pas une fin en soi, ou encore que les hommes politiques peuvent s'intéresser à la politique de change.

La tonalité dominante du "bouclier fiscal" n'est pas vraiment de gauche...

La gauche n'aurait effectivement pas porté ce projet, mais ce dernier traduit la cohérence de la pensée du président de la République, qui veut que la France retrouve toute sa compétitivité et son attractivité.

Par ailleurs, je ne dis pas que Nicolas Sarkozy est devenu un homme de gauche. Mais comme il se moque de savoir si telle ou telle mesure est estampillée à droite, à gauche ou au centre, on peut discuter de solutions potentielles sans tabou, ce que ne s'autorise pas la gauche. Il y a chez le président un très grand pragmatisme que l'on retrouve dans les discussions que l'on peut avoir avec lui. Au demeurant, je ne sais plus, sur un certain nombre de sujets, si le clivage droite-gauche est vraiment opérant.

Que pensez-vous des réactions qu'a suscitées, au PS, la participation de Jack Lang au comité de réforme des institutions ?

La logique de stigmatisation, de sanction et d'exclusion dans laquelle est entré le PS est contre-productive. Pour ce qui me concerne, je note que ce que j'avais dit pendant la campagne de Ségolène Royal est devenu aujourd'hui d'une grande banalité. Mais je ne veux plus polémiquer ou donner le sentiment de m'acharner. Place désormais à l'action, à la réforme... et aux résultats.

Propos recueillis par Jean-Baptiste de Montvalon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 30 Juil - 18:43



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 6 Aoû - 11:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Mer 8 Aoû - 19:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Jeu 16 Aoû - 19:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 20 Aoû - 9:00

le retour des vacances du gouvernement on s'en cague.... moi je suis en vacances jusqu'au 27/08...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Ven 24 Aoû - 17:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Lun 10 Sep - 15:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Dim 16 Sep - 17:51

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Actualités   Jeu 20 Sep - 15:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ESCAMBARLOU :: Détente :: Blablabla-
Sauter vers: