Forum des ESCAMBARLOU

Le forum officiel de la troupe de théâtre d'improvisation de l'équipe de Bouillargues (prés de Nîmes): les ESCAMBARLOU!!!!!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les JO 2008 à Pékin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

pour ou contre
pour
0%
 0% [ 0 ]
contre
60%
 60% [ 3 ]
le sport avant tout
40%
 40% [ 2 ]
tant pis pour le Tibet
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: les JO 2008 à Pékin   Ven 8 Aoû - 4:37

JO - Canoë/Kayak - Les «deux finales» d'Estanguet
Pour porter haut les couleurs de la France et mener la délégation tricolore lors de la cérémonie d'ouverture, Tony Estanguet prend sa mission très à coeur. Peu importe la fatigue et sa compétition qui débute trois jours après, le kayakiste veut vivre ses Jeux différemment et se prépare donc à remporter «deux finales», l'une ce soir à partir de 20h08 (heure locale, 14h08 heure française) et l'autre le 12 août sur le bassin de Shunyi. Un «honneur» et une «responsabilité» pour le successeur de Marie-José Pérec (1996), David Douillet (2000) et Jackson Richardson (2004).

«Tony Estanguet, dans quel état d'esprit êtes-vous avant la cérémonie d'ouverture ?
J'attends vraiment cette cérémonie pour entrer dans l'événement. La cérémonie passée, dès le lendemain matin, on attaque les repérages du bassin. Il faudra que je réussisse à éluder tout le reste et à laisser monter en moi cette énergie, ce côté un peu animal. La concentration veut que le 12 au matin, il n'y ait plus qu'une chose qui compte, c'est mon bateau, ma pagaie, l'équilibre, la ligne et vouloir rajouter un appui dès que je le peux.

Comment envisagez-vous votre rôle de porte-drapeau ?
Avec ce rôle, j'ai deux finales : aujourd'hui et le 12. J'espère en réussir au moins une. C'est pour cela que je m'investis au moins dans les deux. J'ai envie d'être un bon porte-drapeau. Je ne sais pas quels sont les critères d'un bon porte-drapeau (sourires), mais je m'emploie à la tâche. De temps en temps, cela pourra m'aider de me dire "si le 12 je ne suis pas excellent c'est aussi parce que j'ai fait d'autres choses". Il n'y aura pas de regrets parce que ce sont mes troisièmes Jeux et je veux que ces Jeux soient différents, plus forts, plus riches et j'ai envie de vivre ce rôle-là.

Etre porte-drapeau, est-ce un honneur ou une responsabilité ?
Un peu des deux. C'est avant tout un grand honneur, un super cadeau qu'on me fait de me retrouver en chef de file. Les Jeux auront marqué ma vie et j'y suis profondément attaché. Vivre des troisièmes Jeux s'annonçait déjà assez extraordinaire. Là, en chef de file, c'est tout simplement fantastique pour celui qui a commencé le sport il y a 25 ans sans jamais imaginer qu'il pourrait accéder aux Jeux. Et puis il y a aussi une responsabilité parce qu'on se dit assez rapidement : "quitte à être porte-drapeau autant essayer d'être un bon porte-drapeau même s'il n'y a pas de feuille de route, de cahier des charges ou de critères". J'ai essayé de mener ma barque, de prendre des infos sur la délégation, d'avoir des contacts avec les athlètes que j'ai pu croiser. Ce n'est pas fini. Pendant tous les Jeux, je vais essayer de me bouger pour aller au contact de cette délégation.

Savez-vous comment va se dérouler la cérémonie ?
Je ne sais pas s'il faut le dire mais je vais vous le dire quand même : je n'ai absolument aucune info pour la journée d'aujourd'hui. C'est assez étrange d'ailleurs. Mais j'essaie aussi de me préserver de tous les détails logistiques et de protocole pour vivre l'instant pleinement. Je vais découvrir tout cela aujourd'hui. J'ai dit à mon staff que je ne souhaitais pas trop laisser d'énergie dans l'organisation de cette cérémonie pour ne pas l'anticiper et la vivre dans l'instant. Du coup, je ne sais pas à quelle heure il faut partir, s'il y a une consigne particulière en tant que porte-drapeau, j'en saurais peut-être plus deux heures avant le début.

Vous allez devoir rester longtemps debout et vous coucher très tard, n'avez-vous pas peur de perdre l'influx ?
Je mesure bien que ce sera contraignant, c'est comme beaucoup de choses dans la vie, il faut peser le pour et le contre. J'ai assez vite compris que la balance était dissymétrique et que j'avais tout à gagner à vivre ce moment-là parce que c'est un moment magique en tant qu'athlète. Pour moi, c'est le symbole fort des Jeux de retrouver ces 200 pays. C'est vrai qu'il y a de grosses contraintes, on va se coucher tard, c'est fatigant, le lendemain on a une séance d'entraînement, la dernière avant la compétition. Il n'y a pas eu d'hésitation, je vais gérer cela il y a aussi beaucoup d'énergie à prendre. Je crois que dans ma vie, je me souviendrais de cette cérémonie d'ouverture. Ce moment sera tellement particulier, tellement privilégié que j'ai envie de le vivre à fond. Ne serait-ce que pour cela je ne me suis pas posé la question. Je n'ai pas regretté d'avoir défilé les deux premières fois, je trouve que c'est vraiment un moment magique. Personnellement, j'encourage vraiment les athlètes à le faire parce que c'est un moment qu'on ne peut pas retrouver ailleurs.»

Recueilli par Sophie DORGAN, à Pékin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Ven 8 Aoû - 4:39

en 2004:

Depuis 1896Athenes 2004Sydney 2000Atlanta 1996Barcelone 1992Séoul 1988Los Angeles 1984Moscou 1980Montréal 1976Munich 1972Mexico 1968Tokyo 1964Rome 1960Melbourne 1956Helsinki 1952Londres 1948Berlin 1936Los Angeles 1932Amsterdam 1928Paris 1924Anvers 1920Stockholm 1912Londres 1908Saint Louis 1904Paris 1900Athenes 1896 LE TABLEAU DES MÉDAILLESRg Pays Médailles
Or Argent Bronze Total
1 Etats-Unis 35 39 29 103
2 Chine 32 17 14 63
3 Russie 27 27 38 92
4 Australie 17 16 16 49
5 Japon 16 9 12 37
6 Allemagne 14 16 18 48
7 France 11 9 13 33
8 Italie 10 11 11 32
9 Corée du Sud 9 12 9 30
Grande-Bretagne 9 9 12 30
11 Cuba 9 7 11 27
12 Ukraine 9 5 9 23
13 Hongrie 8 6 3 17
14 Roumanie 8 5 6 19
15 Grèce 6 6 4 16
16 Norvège 5 0 1 6
17 Pays-Bas 4 9 9 22
18 Brésil 4 3 3 10
19 Suède 4 1 2 7
20 Espagne 3 11 5 19
21 Canada 3 6 3 12
22 Turquie 3 3 4 10
Pologne 3 2 5 10
24 Nouvelle-Zélande 3 2 0 5
25 Thaïlande 3 1 4 8
26 Belarus 2 6 7 15
27 Autriche 2 4 1 7
Ethiopie 2 3 2 7
29 Iran 2 2 2 6
Slovaquie 2 2 2 6
31 Taiwan 2 2 1 5
32 Géorgie 2 2 0 4
33 Bulgarie 2 1 9 12
34 Jamaïque 2 1 2 5
Ouzbékistan 2 1 2 5
36 Maroc 2 1 0 3
37 Danemark 2 0 6 8
38 Argentine 2 0 4 6
39 Chili 2 0 1 3
40 Kazakhstan 1 4 3 8
41 Kenya 1 4 2 7
42 Rép. Tchèque 1 3 4 8
43 Afrique du Sud 1 3 2 6
44 Croatie 1 2 2 5
45 Lituanie 1 2 0 3
46 Egypte 1 1 3 5
Suisse 1 1 3 5
48 Indonésie 1 1 2 4
49 Zimbabwe 1 1 1 3
50 Azerbaïdjan 1 0 4 5
51 Belgique 1 0 2 3
52 Bahamas 1 0 1 2
Israël 1 0 1 2
54 Cameroun 1 0 0 1
Emirats Arabes Unis 1 0 0 1
Irlande 1 0 0 1
Rep.Dominicaine 1 0 0 1
58 Corée du Nord 0 4 1 5
59 Lettonie 0 4 0 4
Mexique 0 3 1 4
61 Portugal 0 2 1 3
62 Finlande 0 2 0 2
Serbie-Monténégro 0 2 0 2
64 Slovénie 0 1 3 4
65 Estonie 0 1 2 3
66 Hong-Kong 0 1 0 1
Inde 0 1 0 1
Paraguay 0 1 0 1
69 Nigeria 0 0 2 2
Venezuela 0 0 2 2
71 Colombie 0 0 1 1
Erythrée 0 0 1 1
Mongolie 0 0 1 1
Syrie 0 0 1 1
Trinité-et-Tobago 0 0 1 1


Va t'on faire mieux????????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Ven 8 Aoû - 6:47

Et y a pas "je m'en fout"?^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Ven 8 Aoû - 8:34

nan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bibi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2788
Localisation : Bouillargues
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Ven 8 Aoû - 11:37

tant pis peux pas voter alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://escambarlou.cultureforum.net
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Lun 11 Aoû - 4:06

3 médailles pour la France mais toujours pas d’or

Une pluie torrentielle s’est abattue sur Pékin. Cela n’a pas empêché les français de faire de très belles performances.
- Escrime :
Une très belle médaille d’argent a été remportée par Fabrice Jeannet. L’épéiste s’est incliné 9 à 15 face à l’italien Matteo Tagliariol et n’a pas caché son énorme déception de n’obtenir que la seconde place.
- Judo :
Benjamin Darbelet a lui aussi terminé à la seconde place sur le podium des moins de 66 kilos face au japonais, champion en titre, Masato Uchishiba. Le français a dû abandonner au bout d’à peine quelques secondes mais signe quand même le plus beau résultat de sa carrière.
- Tir à l’arc :
La première médaille française a été obtenue par le trio d’archères Sophie Dodemont, Virginie Arnold et Bérengère Schuh qui ont réussi à s’offrir le bronze malgré une pluie battante.
Sophie Kamoun, consultante natation pour France Info et Eurosport, revient sur les évènements de la journée de la discipline, avec des relayeurs français du 4 fois 100 mètres "époustouflants" et les performances de Laure Manaudou qui laissent perplexe.
Les athlètes géorgiens, dont certains sont originaires de la province d’Ossétie du Sud au centre de la guerre, ne quitteront pas les Jeux, c’est la décision qui a été prise tard hier soir à la demande de leur président, Mikheïl Saakachvili.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Lun 11 Aoû - 4:12

L'argent de l'amertume
Natation - Pékin 2008


Grand favori, le relais tricolore n'a pris "que" la deuxième place du 4x100m à Pékin, lundi. Devancés par leurs homologues américains, qui ont pulvérisé le record du monde, Leveaux, Gilot, Bousquet et Bernard ont dû se contenter de la médaille d'argent. Pour huit centièmes...

En Chine, le huit est un chiffre porte-bonheur. Pour la natation française, il est désormais synonyme de cruelles déceptions. Après Coralie Balmy qui a raté la médaille de bronze du 400m nage libre pour cet écart, le relais tricolore a connu la même désillusion en finale du 4x100m. Favoris de l'épreuve, Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Frédérick Bousquet et Alain Bernard sont passés à un cheveu d'un titre olympique qui n'aurait jamais dû leur échapper. En 3'08"32 (nouveau record d'Europe), l'équipe de France s'est vu souffler la médaille d'or par son homologue américaine. Dans un scénario que n'aurait pas renié Sir Alfred Hitchcock.

Dans la même configuration que lors du relais de l'Open de Paris, durant lequel les Bleus avaient battu le record d'Europe, c'est Amaury Leveaux qui lance l'équipe de France. Désireux de se consacrer à cette finale, l'élève de Lionel Horter a déclaré forfait pour les demi-finales du 200m nage libre un peu plus tôt dans la matinée. Moins rapide qu'en séries (47"91 contre 47"76 la veille), le Mulhousien passe le relais à Fabien Gilot. Devant, l'Australien Eamon Sullivan touche le premier en 47"24, améliorant de 26 centièmes le record du monde du 100m d'Alain Bernard (47"50). La première mauvaise nouvelle pour le Français...

Bernard est parti trop vite

Parti quatrième, le Marseillais Gilot (47"05) remet les Bleus dans le bon sens, à la 2e place provisoire à mi-course. Tonitruant samedi en séries (46"63), Frédérick Bousquet produit le même récital en finale, au centième près. Quand l'homme d'Auburn passe le relais à Alain Bernard, l'équipe de France est première. Loin devant les Etats-Unis, ralentis par leur "maillon faible" Cullen Jones (47"65). Rien ne laisse alors présager que la victoire va échapper au clan tricolore, d'autant plus que le travail doit être fini par la fusée Bernard. Parti beaucoup trop vite (premier 50m en 21"27), le nageur entraîné par Denis Auguin, aborde le retour avec 82 centièmes sur son premier poursuivant Jason Lezak. C'est le moment que choisit l'Américain pour produire son effort.

Calé dans le sillage de Bernard, qui a peut-être commis une erreur en nageant collé aux flotteurs, Lezak a le Français en ligne de mire. Sans s'affoler, le champion olympique du 4x100m 4 nages d'Athènes efface son deuxième 50m en 24"56 pour effacer son 100m en... 46"06 (!). Les quinze derniers mètres paraissent interminables pour Alain Bernard (pourtant auteur d'un chrono de 46"73). C'est à la touche que Lezak offre l'or à son pays. Battu à Sydney (par l'Australie) puis à Athènes (par l'Afrique du Sud), le relais US a remis les pendules à l'heure américaine à Pékin.

En 3'08"24, il a surtout explosé de près de 4 secondes (-3"99) le record du monde fixé la veille par son équipe bis en 3'12"23. Premier relayeur, Michael Phelps, qui a nagé en 47"51 (soit à 1 centième de l'ancienne meilleure marque mondiale de Bernard), s'offre donc un deuxième titre olympique en Chine, après celui du 400m 4 nages, dimanche. Avec huit médailles d'or, le kid de Baltimore n'est plus qu'à une médaille du record de son compatriote Mark Spitz. Au grand dam de ses adversaires tricolores qui représentaient le seul obstacle à sa future moisson...

Eurosport - François-Xavier RALLET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandarine
Meilleur(e) tais- toi
avatar

Nombre de messages : 3844
Age : 42
Localisation : A côté de ses pompes
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   Mar 12 Aoû - 4:52

à la unePEKIN (AFP) - 12/08/36 12:18JO/Natation: Manaudou 7e du 200 m dos, envisage de ne plus nager

aure Manaudou a envisagé de ne plus nager après avoir terminé septième et avant-dernière de la finale du 100 m dos des jeux Olympiques de Pékin mardi, à plus d'une seconde de l'Américaine Natalie Coughlin, victorieuse de l'épreuve.

"Je suis déçue. Je me demande si ça vaut le coup de continuer. J'ai même pas envie de nager", a déclaré en larmes Manaudou au micro de France 2 à l'issue d'un 100m dos nagé en 1 min 00 sec 10.

L'égérie de la natation française ne s'est pas arrêtée en zone de presse, qu'elle a traversée, une serviette sur la tête, en marchant lentement sans regarder les journalistes, le regard droit et le visage livide.

Coughlin a conservé son titre en devançant la Zimbabwéenne Kirsty Coventry et l'Américaine Margaret Hoelzer.

Lundi, Manaudou avait pris la 8e place du 400 m libre, épreuve dont elle détenait le titre à son arrivée à Pékin. En mars, elle avait été dépossédée du record du monde de la spécialité par sa rivale italienne Federica Pellegrini.

"C'est vrai qu'il y a ma famille qui croit toujours en moi. C'est la seule chose qui peut m'encourager, donc, je verrai. C'est difficile de faire des courses et d'arriver 7e ou 8e. On verra..." a-t-elle ajouté.

Lire aussi
JO: la France 2e derrière les USA dans un 4x100 m d'anthologie, le bronze pour Duboscq
JO: l'argent pour la France derrière les USA dans un 4x100 m d'anthologie, le bronze pour Duboscq
Alain Bernard doit se remobiliser mardi en séries du 100 m nage libre
lire la suite Sur les deux distances, la triple championne du monde, 21 ans, s'était qualifiée de justesse avec les huitièmes et derniers temps sélectifs.

Son ancien entraîneur et mentor Philippe Lucas a déploré un "gâchis".

"C'est grave, a-t-il ajouté à la radio RTL. Pékin, c'était ses Jeux à elle. Elle devait être championne olympique sans problème sur 400 et 800 mètres, et elle pouvait faire quelque chose en dos".

"Quand on a été élue meilleure nageuse du monde en 2007, qu'on a fait des mondiaux extraordinaires, et qu'on fait 8e (et 7e) sur deux finales olympiques, alors oui, on peut dire qu'on redevient une nageuse ordinaire", a ajouté l'entraîneur, qui avait fait de sa protégée une championne olympique du 400 m nage libre à l'âge de 17 ans.

Selon Lucas, Manaudou paie un manque de travail sur la dernière année et demie, où elle a régulièrement changé d'entraîneur et de lieu d'entraînement.

"On voit qu'elle manque de caisse, de puissance. Quand on n'a pas fait le travail qu'il fallait... Elle n'est pas sereine, elle ne peut pas aborder la course comme il faut".

A titre personnel, Lucas, qui accompagne aux Jeux sa nageuse roumaine Camelia Potec affirme ne rien ressentir de particulier lorsqu'il voit Manaudou en perdition. "Je suis passé à autre chose. Elle n'a pas été très tendre avec moi ces 15 derniers mois (...) Je ne vais pas la voir, ni la croiser, il faut rester à sa place."

Interrogé sur les chances de Manaudou de réussir encore un exploit sur 200 m dos, ou alors de la voir quitter les Jeux, Lucas a répondu: "Il faudrait faire de la magie. Il faut être lucide, elle n'a pas les moyens physiques (...) Mais quand on s'appelle Manaudou, on n'a pas le droit de se sauver, il ne faut pas qu'elle abandonne, ce n'est pas possible".

Manaudou a théoriquement encore une course à disputer en individuel à Pékin, le 200 m dos qu'elle a découvert il y a peu de temps et sur lequel elle a décroché son premier titre en mars lors des Championnats d'Europe à Eindhoven (Pays-Bas).

Après ses déclarations à la télévision, Manaudou est partie récupérer de sa course avant de quitter le "Cube" du Parc olympique sans un mot au reste de la presse.

Alors que le directeur technique de la Fédération, Claude Fauquet, a lui aussi refusé de parler, Lionel Horter, son entraîneur, a indiqué qu'il pensait que la star française allait poursuivre la compétition.

"Je n'ai aucun information qui me fait penser le contraire. C'est un jeune femme en difficulté mais attendons, il reste une course. Elle est déçue mais elle a participé à l'analyse de la course", a affirmé Horter.

"Elle a du mal à être actrice de cette compétition, a-t-il tout de même reconnu. On va au bout du projet et on verra après."

Cette crise de Manaudou intervient après une année de remous, avec des problèmes personnels et des changements successifs d'entraîneurs.

"C'est l'année des Jeux. J'ai un petit peu fait n'importe quoi l'année précédente, peut-être que ça va me coûter la place en finale", avait-elle déjà reconnu dimanche en attendant de savoir si elle allait être qualifiée pour la finale du 400 m libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les JO 2008 à Pékin   

Revenir en haut Aller en bas
 
les JO 2008 à Pékin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ICCCR 2008
» Calendrier bollywood 2008 en BD !!!!!!!!!
» Sense & Sensibility (BBC 2008) : vos avis
» 14 Juillet 2008
» Salute 2008 en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des ESCAMBARLOU :: Détente :: Sondages-
Sauter vers: